Paroisse

Argelès-Gazost

et Saint-Savin

La parole de Dieu de cette nuit nous parle de la créature...

parce qu’ elle veut nous parler de  la créature nouvelle...

Nous voyons Dieu qui crée le monde par sa parole

Dieu qui crée un homme de la terre et du souffle de son Esprit...

Nous nous réjouissons avec les Israélites qui sortent d’Egypte et qui commencent une nouvelle vie... une vie libre

Encouragés par le prophète Isaïe,  nous venons boire l’eau vive...

Nous attendons l’accomplissement de la prophétie d ‘Ézéchiel :

 

Ainsi parle le Seigneur Dieu :
Je vais ouvrir vos tombeaux
et je vous en ferai remonter,
ô mon peuple,
...

Je vous donnerai un cœur nouveau,
je mettrai en vous un esprit nouveau.
J’ôterai de votre chair le cœur de pierre,
je vous donnerai un cœur de chair.

 

Pourquoi ces textes d’aujourd’hui nous parlent – ils  de la créature, de la vie ?...

parce que Jésus par sa mort et sa résurrection nous a apporté la vie nouvelle

Cette vie nouvelle , nous l’ avons commencée au moment de notre Baptême...

C’est pour cela que toutes les lectures de cette nuit nous font découvrir  le mystère de notre Baptême... :

Le passage par la Mer Rouge est l’image de notre Baptême...

L’eau  vive gratuite est l’image de la grâce de notre Baptême

Le cœur nouveau   de chair et l’esprit nouveau sont les dons de notre Baptême...

C’est pour cela que tous les signes de cette nuit nous montrent la réalité de notre Baptême :

Le signe du cierge pascal qui dissipe les ténèbres de l’église

Le signe de la lumière qui parait pendant l’écoute de la parole de Dieu avec l’hymne : Gloire à Dieu..

Le signe de l’eau qui nous lave et nous donne la vie...

Tout la liturgie de cette nuit, qui est la liturgie la plus importante de l’année, nous conduit vers ce moment où nous allons renouveler les promesses de notre Baptême... quand nous allons accueillir  avec  une plus grande conscience la réalité de notre Baptême...

Cette nuit est toujours le retour vers   ce moment, quand nos parents, notre marraine et notre parrain nous ont présentés dans le temple et nous ont introduits dans la communauté de l’Église..

Cette nuit nous permet de revenir au commencement, de découvrir de nouveau qui nous sommes, quel est le chemin de notre vie et quel est le but de notre existence..

Alors comment cette nuit  répondons - nous  à la question : qui sommes - nous... ?

Être baptisé... comme nous l’  avons entendu dans la lecture de la lettre de  saint Paul, cela veut dire être uni avec Jésus, être uni avec sa mort et sa résurrection, être semblable à Lui...

 

Nous tous qui par le baptême avons été unis au Christ Jésus,
c’est à sa mort que nous avons été unis par le baptême.

 

La mort et la résurrection de Jésus étaient le résumé de toute sa vie.

Elles étaient, comme toute la vie de Jésus, l’accomplissement de la volonté du Père dans un grand acte de confiance...

Sur la croix, à une heure de plus grandes ténèbres, quand Jésus  s’est senti abandonné, il a remis son esprit aux mains de son Père avec  une confiance totale...

En donnant sa vie  savait- il  qu’il ressusciterait ?  savait-il  que le Père l’enlèverait  des morts ? ... ce n’était pas évident alors qu’ il se sentait abandonné sur la croix ….

 il a dû faire confiance totalement...

Il est resté jusqu’à la fin le fils qui fait confiance à son Père... il est resté jusqu’ à la fin son enfant...

Nous découvrons cette nuit que nous sommes les enfants de Dieu, comme Jésus...

Nous découvrons qu’être le fils, être la fille cela veut dire faire confiance...

Faire confiance jusqu’ à la fin..

Faire confiance même à l’heure des plus grandes ténèbres...

Cela nous conduira jusqu ‘à la lumière, jusqu’ à notre résurrection ...

 

Veillee Pascale

11 kwietnia 2020